Cinéma

Cannes 2012 : un aperçu

La sélection officielle du Festival de Cannes, qui se déroulera du 16 au 27 mai, a été dévoilée hier. Le jury de la compétition officielle sera présidé par Nanni Moretti et celui de « Un certain regard » par Tim Roth. C’est le 65ème anniversaire du Festival, qui a choisi de rendre sur son affiche hommage à Marilyn Monroe, icône intemporelle du cinéma, pour fêter ça.

D’ailleurs, les Américains sont à l’honneur. Le film d’ouverture est le nouveau Wes Anderson (A bord du Darjeeling Limited, Fantastic Mr. Fox), Moonrise Kingdom, une comédie dramatique prometteuse à l’esthétique rétro et colorée, histoire décalée d’adultes et d’enfants scouts pendant une tempête, scénarisée par Roman Coppola et qui compte à son casting Bruce Willis, Edward Norton et Bill Murray. Rien que ça.

La sélection officielle compte également le prochain film, très attendu, de David Cronenberg (A History of Violence, A Dangerous Method), Cosmopolis, avec Robert Pattinson en jeune magnat de la finance qui voit son royaume s’effondrer dans une ambiance apocalyptique. Voilà encore un des films que j’attends.

© Stone Angels

Les nouveaux Ken Loach (Le vent se lève) et John Hillcoat (La route) sont également en compétition. Le premier, La part des anges raconte l’histoire d’un homme qui a échappé de peu à la prison et qui reprend une distillerie de whisky, le second, Lawless, est une adaptation de « The Wettest Country in the World » de Matt Bondurant, qui évoque la période de la Prohibition, avec Guy Pearce et Tom Hardy. D’autres américains sont là : Lee Daniels (Precious) avec The Paperboy ou Jeff Nichols (Take Shelter) avec Mud.

Trois films français : le dernier Jacques Audiard, De rouille et d’os, drame romantique avec Marion Cotillard et Matthias Schoenaerts, le film d’Alain Resnais Vous n’avez encore rien vu, hommage à la pièce Euridyce de Jean Anouilh, et en clôture le dernier film de Claude Miller, qui vient de nous quitter, Thérèse Desqueyroux, une adaptation donc.

A noter aussi l’adaptation de Sur la route par le brésilien Walter Salles, avec Sam Riley et Kristen Stewart, le casting de Twilight étant donc bien représenté, et les retours de l’autrichien Michael Haneke, primé en 2009 pour Le ruban blanc, avec Amour, et de l’italien Matteo Garrone (Gomorra) pour Reality.

Du côté de la sélection « Un certain regard », je note la présence du canadien Xavier Dolan, dont j’avais bien aimé Les Amours imaginaires, avec cette fois Laurence Anyways, nouvelle réflexion sur la relation amoureuse. On trouve aussi une adaptation des Confessions d’un enfant du siècle par Sylvie Verheyde, avec un casting plutôt rock n’ roll puisque nous y verrons Pete Doherty et Charlotte Gainsbourg.

En somme, un festival plutôt prometteur, avec de grands noms et quelques représentants de la nouvelle génération, et plus d’un film que j’aimerais aller voir à leur sortie !

Publicités

Une réflexion sur “Cannes 2012 : un aperçu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s