Société

Le goût pour le passé

Couverture de « Rétromania » © Faber and Faber

S’il y a bien une tendance globale que nous connaissons depuis une décennie, c’est le vintage. Les créateurs ne cessent de revisiter les pièces qui ont fait la mode des différentes décennies du 20ème siècle, voire remontent plus loin, les cinéastes et les musiciens s’inspirent constamment de leurs aïeux et tout le monde veut posséder au moins un meuble chiné, si ce n’est tous, dans son logement.

Les années 2000 semblent être placées sous le signe d’un fort contraste entre la course aux nouvelles technologies et ce retour vers le passé, quoique même les nouvelles technologies soient remises en cause par le revival de la photographie argentique, plus satisfaisante artistiquement que le numérique et ses images trop parfaites. Ce qui n’empêche pas d’aller ensuite partager ces photos sur Flickr.

Ce mouvement traverse toute la société, de la fin de l’histoire et des idéologies proclamée à la fin de la guerre froide à la multiplication des hommages en tous genres (anniversaires, cinquantenaires, centenaires de la mort/naissance/création/sortie de…), en passant par une peur généralisée de l’avenir, accrue par la crise, qui fait que nous nous projetons de moins en moins.

© Reuters

Le goût du vintage, dans la mode mais aussi dans l’ameublement, était auparavant restreint à un cercle d’initiés. Depuis quelques années, il s’est largement démocratisé et de nombreuses fashionistas fréquentent les friperies. Les vinyles, dépassés en leur temps par la cassette puis le CD, sont devenus des objets de collection, et les artistes actuels sortent certains de leurs albums dans ce format. On se retourne de plus en plus rapidement vers le passé : à peine sommes-nous en 2012 que les années 90 nous paraissent rétro et sont le thème de nombreuses manifestations culturelles.

Pour observer tout ça, il suffit de regarder ce qui a fait le buzz dernièrement : la chanteuse Lana Del Rey, qui évoque les icônes hollywoodiennes d’antan et nous plonge dans des clips nostalgiques et rétro ; l’application Instagram, qui avec ses filtres donne à nos photos un style passé et faussement argentique, le film oscarisé The Artist, hommage muet et en noir et blanc au cinéma des années 20…

Selon le journaliste britannique Simon Reynolds, qui a publié Rétromania au début de l’année (extraits à lire chez Slate.fr), où il se penche sur la question d’un point de vue surtout musical, le développement d’internet avec ses moteurs de recherche et ses réseaux de partage a amené le passé à quelques clics de nous ; il s’infiltre dans le présent. Plus besoin de se déplacer jusqu’à un musée, une bibliothèque, une boutique ou même nos étagères à livres et à disques pour regarder, écouter, s’informer sur ce qu’ont produit nos ancêtres.

Moi-même, je ne prétends pas échapper à tout ça : je suis fan d’histoire, j’adore le vintage et je mets souvent des filtres rétro à mes photos.

Crédit : Kerry Lockwood

Alors, peut-on encore faire du neuf ? Difficile à dire. En musique, par exemple, alors que les années soixante ont vu l’arrivée du mouvement hippie, les années soixante-dix du mouvement punk, les années quatre-vingt de l’électro et les années quatre-vingt-dix du R’n’B, qu’en est-il des années 2000 ? Rien de révolutionnaire, et des artistes et critiques qui se réfèrent tout le temps à tel ou tel artiste, groupe ou mouvement passé pour décrire la musique. En littérature, je ne prétends pas être fine connaisseuse, mais existe-t-il encore de grands auteurs et mouvements depuis le Nouveau Roman ?

Le neuf se créer aujourd’hui principalement par des recombinaisons, des mashups entre des éléments piochés dans le passé, et la nouveauté ex nihilo se trouve surtout du côté des nouvelles technologies : si on prend l’exemple du cinéma, on peut parler de la 3D et des progrès des effets spéciaux.

Produire du neuf reste un défi, mais ça ne signifie pas que revisiter le passé n’a pas aussi son intérêt. Ce mouvement peut s’interpréter comme l’expression d’un rattachement aux origines, pour ne pas se perdre dans la fuite en avant de l’hi-tech…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s