Séries télé

4 séries qui étaient mieux avant

Vous allez me dire : les séries, en général, ça ne va pas en se bonifiant au fil des saisons. Pourtant, certaines y réussissent, ou du moins gardent leur niveau, et la meilleure saison n’est pas toujours la première. Voici  4 séries qui, selon moi, ont perdu leur souffle actuellement et devraient soit se rattraper, soit s’arrêter.

Je précise que, du fait de ma perte d’intérêt pour ces séries, je ne suis pas forcément à jour. Du coup, je parle de ce que j’ai vu – peut-être que ces séries se sont rattrapées depuis au fil de la saison. Attention aux spoilers.

 –          Glee

© 20th Century Fox Television

Dernier épisode regardé : 3×11, Michael.

Glee, c’était une série innovante et rafraîchissante quand elle a fait son apparition. Un lycée américain typique, une esthétique très colorée, des personnages volontairement caricaturaux mais en même temps uniques en leur genre, et une chorale ringarde qui tente de redevenir populaire en faisant des reprises de succès anciens et actuels. La valeur de la série réside dans la musique, bien sûr, mais aussi dans son humour et dans sa narration innovante. Les deux premières saisons étaient super, avec, dans la deuxième, un renouvellement réussi : l’arrivée de nouveaux personnages, l’évolution de ceux qui étaient déjà là, des reprises toujours aussi réussie.

Mais la saison 3 ? Les chansons qui m’accrochent se font plus rares, mais surtout, l’intrigue devient ennuyeuse. Les personnages font du surplace. Un bon exemple en est Sue Sylvester, la coach des pom pom girls qui déteste le Glee Club. Elle a perdu de son mordant et les scénaristes n’ont pas l’air de vouloir se décider sur sa position : alors qu’à la fin de la saison 3, elle semblait avoir enterré la hache de guerre à l’occasion de l’enterrement de sa sœur, pour lequel la chorale a chanté, voilà qu’elle est repartie dans les complots pour détruire le Glee Club. Globalement, la série me paraît moins percutante et moins prenante, et cette saison manque d’innovation…

 –          How I Met Your Mother

© 20th Century Fox Television

Dernier épisode regardé : 7×16, The Drunk Train.

On ne présente plus How I Met Your Mother. Cette sitcom aux épisodes courts (20 minutes) a su proposer un humour décapant en suivant les tribulations d’un groupe de 5 amis trentenaires new-yorkais : Ted, Marshall, Lily, Robin et surtout le fameux Barney sans qui ce ne serait pas aussi drôle. Le principe ? Ted raconte à ses enfants « comment il a rencontré leur mère », et pour cela il passe par tout l’historique de sa vie de jeune architecte avant la rencontre, ce qui, pour le moment, dure 7 saisons. Le suspense restera apparemment jusqu’au bout sur l’identité de la fameuse mère…

La saison 7 connaît une baisse de régime déjà amorcée dans la saison 6. Je ris beaucoup moins, certains épisodes sont inutiles et sans idées (par exemple, l’épisode 15, celui de la pendaison de crémaillère de Lily et Marshall…). La série traîne en longueur ; elle nous rappelle de moins en moins le sens de tout ça, en se perdant dans les anecdotes. Les personnages stagnent et on n’en voit pas la fin : Ted redisant à Robin qu’il l’aime ? On n’est pas sortis de l’auberge…

 –          Supernatural

© Warner Bros. Television

Dernier épisode regardé : 7×15, Repo Man.

Supernatural, c’est comme son nom l’indique une série fantastique, basée sur le principe que les monstres et toutes les créatures de légende, eh bien, ça existe. Les deux personnages principaux sont deux frères, Sam et Dean Winchester, qui sont des chasseurs de monstres, ayant hérité cela de leur père. Ils sillonnent les États-Unis et chaque épisode correspond généralement à une chasse. C’était globalement le principe des trois premières saisons, avec comme horizon retrouver leur père disparu. Puis, la série s’est complexifiée avec l’apparition d’un conflit entre anges et démons, ce qui nous mène à la libération de Lucifer et à la menace de l’apocalypse. Pour moi, la série a connu son apogée à la saison 4, et la saison 5 aurait constitué une très bonne fin – bien que Sam doive aller en enfer, possédé par Lucifer, pour enfermer celui-ci.

Mais voilà, ils ont décidé de continuer. J’ai fait une pause en voyant les premiers épisodes de la saison 6, que je trouvais peu convaincants : Sam est mystérieusement revenu, et il chasse avec leur grand-père, qui lui aussi a ressuscité sans raison, et d’autres membres peu charismatiques de leur famille qui ont choisi maintenant pour pointer le bout de leur nez. Mais je suis trop attachée à cette série, que j’aime pour son univers, ses personnages attachants, son humour ici encore. Et j’ai fini par continuer. La saison 6 se laisse regarder, la 7 aussi de ce que j’en ai vu. Il y a encore de très bonnes idées, comme l’épisode 15 de la saison 6, The French Mistake, hilarant, où les deux frères sont projetés dans notre réalité et doivent jouer le rôle de leurs acteurs. Mais la continuation de la série n’a plus vraiment de sens. J’ai en plus été déçue par la mort de Castiel, un ange ami de nos héros, au début de la saison 7, après que celui-ci ait décidé de se prendre pour Dieu puis qu’il ait avalé pour les contenir un nouveau type de démons, les Léviathans, sans succès. Mais peut-être revient-il, vu la propension de la série à ressusciter tout le monde…

 –          Bref

© Canal+ Droits Audiovisuels

Dernier épisode regardé : Bref. J’ai un nouveau pote.

Je pense que tout le monde connaît : cette série innovante de Canal+ a fait le buzz à la rentrée. Des épisodes de deux minutes racontent en accéléré un aspect de la vie d’un trentenaire lambda auquel beaucoup peuvent s’identifier. Des banalités très drôle, des petits détails de la vie de tous les jours vus sous un œil humoristique, et expliqués en voix off par l’acteur, Kyan Khojandi. La série a donné lieu à de nombreux clins d’œil, imitations, parodies plus ou moins judicieux et réussis sur la Toile et ailleurs.

J’adorais au début, mais depuis quelques temps, là encore, je ris beaucoup moins. Je ne sais pas si c’est parce que la série a perdu le charme de la nouveauté, ou parce que c’est réellement moins bien. En tout cas le fait d’avoir introduit une histoire, des personnages qu’on suit, plutôt que de s’en tenir à des épisodes indépendants qui abordent chacun un aspect de la vie de notre héros a fait perdre son côté, son humour dévastateur à Bref, pour ne laisser qu’une intrigue somme toute très banale, finalement, et de moins en moins d’épisodes que je qualifierais de « réussis »…

Cela n’empêche pas le fait qu’il y ait encore de bonnes idées : l’épisode « Y a des gens qui m’énervent », avec tous ses invités, était super, tout comme ceux où la parole est donnée à quelqu’un d’autre (« Je suis vieille »). Disons qu’il y a une tendance générale à la baisse, avec des pics de temps en temps.

Bilan pour les 4 séries : ça se laisse regarder, mais avec de moins en moins d’enthousiasme…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s