Mode

Carnet de style #2 : sirènes scintillantes

Le film « Un amour plein d’arêtes » de Jean-Louis Philippon (1983) – F. Pelletier

Cette saison, la mode s’inspire des sirènes. Ces créatures marines que nous associons habituellement à la féminité et à la séduction étaient surtout présage de mort dans l’Antiquité grecque. Dans l’Odyssée, ce sont des femmes-oiseaux qui, par leur chant, envoûtent les marins pour les attirer sur les écueils. Ambivalentes, elles semblent représenter à la fois une consolation pour des marins privés de femmes pendant longtemps et les dangers de la mer.

John William Waterhouse, « A Mermaid », 1900

Il semble que la représentation de la sirène comme une femme-poisson date du VIIIe siècle, la femme-oiseau disparaissant progressivement. Avec sa poitrine opulente et ses longs cheveux ondulés, elle devient symbole de luxure pour l’Église chrétienne. La croyance est entretenue par les hallucinations des marins. C’est La Petite Sirène d’Andersen, publié en 1836, qui dédiabolise l’image de ces créatures. Nous connaissons tous l’intrigue, même si la version de Disney change la fin en happy ending.

Défilé Chanel dans le Grand-Palais le 4 octobre 2011
© Corinne Jeammet

Pour la mode, s’inspirer des sirènes, c’est chercher la séduction en attirant l’œil, mais c’est aussi synonyme d’évasion et de féérie. Il semblerait que la tendance ait été lancée par Chanel à l’automne dernier, avec son défilé au décor océanique immaculé, ses tenues métallisées et ses pochettes-coquillages.

Le parfum « Fleur de Corail » de Lolita Lempicka (2008)

Que signifie la tendance naïade ? Du brillant, du scintillant, du miroitant. Vous avez sans doute remarqué que les boutiques en sont remplies en ce moment. Cela veut dire des sequins, des perles, du lurex, des paillettes, des écailles sur toutes les pièces. Mais aussi des motifs et des tons marins. Des silhouettes qui imitent celles des femmes à queue de poisson, avec des jupes crayon, des robes moulantes, des dos-nus, des volants. Cela va jusqu’aux bijoux coquillages ou inspirés par les algues et au maquillage bleu métallique. A porter en total look seulement en soirée – et encore : il vaut mieux décliner la tendance par petites touches, qui suffiront à sublimer une tenue.

Elie Saab – Givenchy – Paco Rabanne © madmoizelle.com

Toni Garrn par Camille Akrans pour le magazine Numéro #130, robe Elie Saab

Georgina Stojiljkovic par Max Cardelli pour le Marie-Claire UK de février

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s