Séries télé

Person of Interest : Big Brother et justiciers masqués

Voici une des nouveautés US de cette année 2011-2012 dont j’ai peu entendu parler et qui mérite d’être connue, étant pour moi l’une des meilleures de ce cru. Person of Interest vient de terminer sa première saison sur CBS, et devrait être diffusée sur TF1.

La série part du principe que le gouvernement a créé une machine qui observe tout le monde en permanence de manière à détecter et empêcher les actes terroristes potentiels. Mais la Machine détecte aussi tous les actes criminels classiques, ceux qui ne font qu’une victime, mais le gouvernement ne s’en occupe pas. Le créateur de la machine, un génie millionnaire et reclus qu’on connaîtra sous le faux nom de Finch (Michael Emerson alias Benjamin Linus dans Lost, qui retrouve un peu le même jeu), décide de passer outre et d’empêcher ces crimes-là d’être commis. Pour cela, il embauche un ancien agent de la CIA surdoué en cavale, « Reese » (Jim Caviezel, vu dans La Passion du Christ). Ensemble, il vont devoir enquêter sur les noms que la Machine affiche pour déterminer si ces « persons of interest » sont des victimes ou des criminels en devenir…

Créée par le fameux producteur J.J. Abrams (Lost, Fringe…) et Jonathan Nolan (le frère scénariste de Christopher qui a participé à plusieurs de ses films), la série a donc soulevé beaucoup d’attente. On y retrouve l’atmosphère des films de Nolan, avec un scénario intelligent et complexe, une ambiance sombre et l’omniprésence de la technologie (les scènes nous sont présentées à travers les caméras de la Machine, avec date et lieu, et Reese et Finch font grand usage de téléphones portables).

Les deux personnages principaux sont chacun exceptionnel – l’un en combat et espionnage, l’autre en informatique – et solitaires. Ils n’ont pas un passé des plus joyeux. On en apprend plus sur eux au fil de la saison. Les deux acteurs sont très bons : Jim Caviezel fait un espion très classe et Michael Emerson garde un jeu très maniéré qui donne de l’épaisseur à son personnage. Ils sont contrebalancés par des personnages plus humains : les agents de police Carter (Taraji P. Henson) et Fusco (Kevin Chapman), qui ne manquent pas de se mettre dans un premier temps à la poursuite du mystérieux « homme en costume » qui exécute les criminels avant leur crime.

Entre Minority Report et Burn Notice (Reese étant poursuivi par la CIA qui voulait le virer et donc l’éliminer), la série fait référence notamment au 11 septembre, bien sûr, qui est à l’origine de cette politique du gouvernement, et met à exécution ce fantasme selon lequel l’Etat nous observerait en permanence. Elle n’est pas la seule à explorer cette thématique de l’utilisation de la technologie pour contrer le terrorisme (ainsi du film Source Code, par exemple). La Machine est aussi l’occasion pour nos deux héros de chercher à « rendre le monde meilleur », chacun ayant ses raisons de désirer une sorte de rédemption. Enfin, c’est l’éternel dilemme entre la justice de la loi – ici perçue comme insuffisante, d’autant plus que les policiers sont corrompus par la mafia – et celle qu’on exerce soi-même pour compenser…

La série peine à démarrer, avec des affaires qui ne sont pas des plus passionnantes et des personnages pas encore assez attachants, mais elle décolle au milieu de la saison pour atteindre un suspense réussi dans le final qui nous laisse dans l’attente de la deuxième saison. Ambitieuse, elle n’est pas d’emblée aussi époustouflante que Lost, mais le visionnage de la saison complète (23 épisodes) vaut vraiment le coup. Une série de qualité qui gagne à être connue, et dont j’espère qu’elle deviendra encore meilleure par la suite !

Publicités

2 réflexions sur “Person of Interest : Big Brother et justiciers masqués

  1. Oui je te comprends, moi aussi j’avais un peu peur surtout que j’ai une copine qui les avait vu le jour avant à Werchter et qui n’a pas du tout aimé :/ et puis j’avais peur que Tom chante beaucoup trop faux. Mais en fait pas du tout, il a sa voix un peu nasillarde mais c’est pas faux du tout :p

    Puis quelle belle affiche à Nîmes ! J’ai plus qu’à te souhaiter un bon concert :p même si je n’en doute pas :D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s