Cinéma

Le Hobbit – un voyage inattendu : du bon boulot

20280126.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le Seigneur des Anneaux, j’ai toujours bien aimé mais je ne me suis jamais considérée comme une « fan » ni comme une connaisseuse. J’ai regardé la trilogie quelques années après sa sortie, et j’ai abandonné la lecture du premier tome. Quand j’ai appris pour Le Hobbit, j’ai décidé que j’irais le voir sans être pour autant impatiente.

Pourtant, ce film m’a tellement plu qu’il m’a replongé avec efficacité dans l’univers de Tolkien. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, Le Hobbit : Un voyage inattendu est l’adaptation du roman Bilbo le Hobbit, paru bien avant la trilogie du Seigneur des Anneaux (en 1937) et dont l’action prend place également bien avant, puisqu’il raconte les aventures du hobbit Bilbo Sacquet, l’oncle de Frodon, qui l’ont notamment amené à trouver l’anneau de pouvoir. Les péripéties commencent lorsque le magicien Gandalf le Gris vient proposer à Bilbo d’aider une bande de 13 nains d’Erebor menés par Thorin Ecu-de-Chêne à reprendre leur royaume, dont s’est emparé le dragon Smaug.

On ne dirait peut-être pas comme ça, mais l’intrigue ressemble par de nombreux aspects aux aventures de Frodon. De l’arrivée de Gandalf à la Comté pour en arracher un Hobbit à son quotidien confortable au passage par Foncombe en passant par la constitution non plus d’une « Communauté » mais d’une « Compagnie », il est difficile de ne pas faire le parallèle. Peter Jackson a fait le choix d’accroître le nombre de clins d’œil, en faisant apparaître Frodon et Gabrielle (apparemment ils ne sont pas dans le livre), ce que j’ai trouvé plutôt judicieux à la fois pour les fans et pour les néophytes. Cela accroît la cohérence de l’ensemble.

20256560.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce qui m’a séduite également est le casting, avec d’abord le très bon Martin Freeman, à qui le rôle de Bilbo va comme un gant (il paraît que Jackson a fait des pieds et des mains pour l’avoir, même si ça devait interférer avec le tournage de Sherlock), mais aussi le charismatique Richard Armitage (Thorin), que j’avais pour ma part remarqué dans la série Robin Hood de la BBC. Les douze autres nains, drôles et attachants, sont également bien interprétés, et on peut mentionner aussi l’apparition remarquée de Lee Pace (Thranduil). Enfin, on retrouve avec plaisir Ian McKellen (Gandalf) et Andy Serkis (Gollum). Comme toujours, à voir en VO pour mieux apprécier le jeu des acteurs (il paraît que le doublage de Freeman n’est pas terrible).

Les paysages sont toujours aussi magnifiques que dans le Seigneur des Anneaux, et le travail qui a été fait sur la musique est également louable, qu’il s’agisse des beaux thèmes concoctés par Howard Shore ou de l’adaptation des chansons, qui n’avait apparemment pas été possible pour la première trilogie alors que celle-ci en comportait également.

20183313.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce qui a notamment été critiqué est le choix par le réalisateur d’étirer un livre de 300 pages en trois films au lieu des deux initialement prévus. Ok, c’est une démarche commerciale. Mais en tant que personne qui n’a pas lu le livre, je dois dire que je ne me suis pas ennuyée et que j’ai trouvé le film équilibré et bien mené. En particulier, le fait qu’une heure entière passe avant que Bilbo ne se décide à accepter la quête permet de mieux présenter les personnages, et de manière divertissante en plus de cela. Parfois, prendre son temps ne fait pas de mal et ça change des adaptations qui sont obligées d’occulter des aspects, des scènes, voire des personnages d’un bouquin. On verra bien ce que ça donne dans les deux autres volets.

En résumé, ce film n’a rien de révolutionnaire par rapport à la première saga, mais c’est quand même du très bon boulot et on ne va pas bouder son plaisir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s