Séries télé

The Americans : une affaire à suivre

En temps normal je ne mets pas d'affiches, mais celle-ci est plutôt badass.

En temps normal je ne mets pas d’affiches, mais celle-ci est plutôt badass.

FX, la chaîne américaine câblée de la Fox, a diffusé il y a quelques jours le pilot de cette nouvelle série qui nous plonge dans la guerre froide en ayant l’originalité d’adopter cette fois le point de vue d’agents du KGB infiltrés aux Etats-Unis. Philipp et Elizabeth Jennings sont des agents dormants dont le mariage a été arrangé et qui se sont installés aux Etats-Unis dans les années 1960. Une vingtaine d’années plus tard, ils ont deux enfants et leurs convictions sont mises à l’épreuve par le charme que présente le mode de vie américain et par la reprise du conflit avec l’élection de Ronald Reagan.

La série a été créée par Joe Weisberg, ancien agent de la CIA, et a un casting de quasi-inconnus : Keri Russell et Matthew Rhys interprètent les deux personnages principaux et s’en sortent plutôt bien, en particulier le second. Même si ce n’est pas tout de suite le cas, on finit par s’attacher à ces deux-là, surtout étant donné que les autres protagonistes sont vraiment mineurs dans ce premier épisode. On espère que des personnages plus charismatiques émergeront au fil de la série, en particulier du côté des menaces pour nos protagonistes principaux.

C’est une série à laquelle j’ai envie de donner une chance, malgré des défauts, car le sujet est intéressant et n’est pas traité avec le patriotisme agaçant auquel on n’échappe pas habituellement. Enfin si, il est présent (je pense notamment à la scène de l’hymne national), mais il se fait discret. Elle évite également un manichéisme Est-Ouest trop simplificateur. Le fait que l’histoire se déroule dans les années 1980, donc au moment de l’essoufflement de l’URSS, est intéressant même si on aurait aimé voir comment les personnages se sont débrouillés jusqu’ici (peut-être le verra-t-on au moyen de flashbacks, déjà utilisés dans cet épisode). Dans un premier temps, j’ai trouvé que ce pilot d’1h10 pourrait presque se suffire à lui-même, mais la fin m’a quand même donné envie de savoir comment ces agents allaient s’en sortir par la suite.

20207743.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Il y a donc des défauts : d’abord, je n’ai pas vraiment adhéré à l’esthétique ou à la mise en scène, qui seraient presque dignes d’une série B. Je pense que ce côté aurait pu être plus soigné, comme c’est le cas dans d’autres séries historiques. Côté réalisme, entendre un peu de russe aurait été pas mal aussi. J’ai également trouvé le scénario un peu brouillon, pas assez percutant pour un pilot. L’intrigue n’était pas toujours claire à mon sens, notamment au tout début. Enfin, il est étrange que les Jennings ne soient pas plus proches après autant de temps passé ensemble et deux gosses (on croirait presque qu’ils les ont adoptés). Ok, ils n’étaient pas censés parler de leur vie d’avant jusqu’ici, mais qu’est-ce qui déclenche justement ce soudain rapprochement seulement maintenant ? A suivre.

Malgré tout, ça va peut-être vous étonner, mais je vous conseille de jeter un œil à The Americans et je suis partante pour voir ce que va donner la suite. Je suis séduite par l’idée de base, que ce pilot exploite assez efficacement, et j’ai envie de suivre ces personnages, en particulier le mari, qui a une bonne bouille et est plutôt sympathique. Il sera intéressant de les voir galérer pour maintenir leur façade de bons Américains, et de voir cette façade devenir, plus ou moins contre leur gré, la réalité. Et au son de Fleetwood Mac et de Phil Collins, c’est pas plus mal.

Publicités

2 réflexions sur “The Americans : une affaire à suivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s