Cinéma

Dans l’ombre de Mary : un drame touchant derrière le célèbre Disney

dans-l-ombre-de-mary-saving-mr-banks-26-02-2014-8-g1

Le titre Saving Mr. Banks me paraissait assez énigmatique, et si je ne m’étais pas renseignée il ne m’aurait pas donné envie de voir ce film. Mal m’en aurait pris, car ce film s’est avéré à la fois intéressant et émouvant. C’est en voyant le film jusqu’au bout qu’on peut comprendre le sens du titre, qui s’avère plus approprié que la version française, Dans l’ombre de Mary.

Ce film réalisé par John Lee Hancock raconte la genèse du fameux Mary Poppins de Disney (il est quand même préférable de l’avoir vu pour apprécier Dans l’ombre de Mary) du point de vue de l’auteur du bouquin dont il est adapté, P. L. Travers. Ceux qui comme moi ne s’étaient jamais posé de questions sur ce film de leur enfance découvrent ainsi que cette adaptation ne s’est pas faite sans difficultés. Au début du film, c’est acculée par des difficultés financières que l’écrivaine d’origine australienne décide, après que Walt Disney l’ait sollicitée pendant 20 ans, de céder  et de donner les droits. À une condition : qu’elle ait son mot à dire sur chaque détail du scénario…

dans-l-ombre-de-mary-saving-mr-banks-26-02-2014-9-g

J’ai découvert Emma Thompson (Raison et Sentiments, Nanny McPhee et le Big Bang…), qui s’investit vraiment dans son personnage et campe une Travers aigrie et so british, à laquelle on s’attache assez rapidement. On comprend au fur et à mesure du film que Mary Poppins est largement inspiré de sa propre vie, ce qui explique que cette histoire et ces personnages lui tiennent tellement à cœur. Plutôt qu’un film à propos de Disney et d’Hollywood, Dans l’ombre de Mary est l’histoire de cette femme et de son drame personnel, qui est dévoilé progressivement en mêlant au présent des scènes de son enfance dans l’Australie profonde du début du XXème siècle.

Tom Hanks, de son côté, est sympathique en Walt Disney nounours et conciliant. Son portrait touchant mais un peu trop élogieux de cet homme qui n’était pas tout blanc est heureusement contrebalancé par l’agacement souvent drôle que Travers exprime face au bonhomme et au marketing coloré de son entreprise hollywoodienne. Les studios Disney dans les années 1960 sont bien reconstitués, et le film se concentre surtout sur l’aspect scénario et chansons de la conception de Mary Poppins. Avec intelligence, il ne s’aventure pas sur le terrain du tournage du film, ce qui aurait été superflu. Du côté de l’équipe, on trouve Bradley Whitford, le toujours attendrissant Jason Schwartzman et B. J. Novak (The Office US). Ajoutez à cela Paul Giamatti dans le rôle du chauffeur attentif.

dans-l-ombre-de-mary-saving-mr-banks-05-03-2014-3-g

J’ai également apprécié la performance de Colin Farrell et de la talentueuse Ruth Wilson (dans un rôle bien différent de celui qu’elle a dans Luther), qui rendent les passages sur l’enfance de l’écrivaine moins ternes qu’ils auraient pu l’être. Mais c’est quand même le présent qui m’a le plus touchée. La musique, subtil mélange de créations originales et des thèmes de Mary Poppins, rend nostalgique. Et je conseille de rester pendant le générique de fin pour profiter des photos et enregistrements de l’époque.

Dans l’ombre de Mary est un film très américain, avec des bons sentiments et un happy ending (sachant que le film s’est fait, il n’y a pas grand-chose à spoiler) sur fond de Mickeys en peluche et de parcs à thèmes. Mais il a aussi une certaine subtilité et une certaine profondeur, à laquelle participent ses belles performances d’acteur. Une belle surprise, à voir en salles tant qu’il est encore temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s